Archives journalières : 11/05/2016

Bill Gates aux fourneaux…

Feu Pierre Desproges disait jadis que l’on vivait une époque formidable. Et encore il n’a pas eu la chance de connaître la nôtre.

Ainsi a-t-on des téléphones qui servent à jouer, à payer, à trouver son chemin, à s’éclairer la nuit, à lire et même, paraît-il, à téléphoner.  Ou encore dispose-t-on de centaines de chaines de télévision : il en est même deux ou trois qui ne sont consacrées ni au sport ni à la téléréalité, ce qui prouve un vaste souci de diversité.

Mais l’une des plus belles inventions de notre temps est l’Imprimante 3D. C’est une révolution qui ouvre des perspectives infinies. Ainsi va-t-on vers la fabrication de morceaux humains qui remplaceront les parties défaillantes. On confectionne une main, une hanche ; bientôt ce sera le cerveau, il est certains footballeurs ou rappeurs qui devraient être assez fortement intéressés par la question.

Bref aucun domaine n’est hors du champ d’application. D’ailleurs, aux dernières nouvelles,  la 3 D débarque en force dans les Cuisines des restaurants. Elle a vocation à avoir autant d’importance que le frigo ou le four. Et bientôt que les cuisiniers.

On connaissait déjà George Clooney qui nous vantait les mérites du café en boites de conserve – ou dosettes si l’on préfère. Désormais on passera à la vitesse supérieure. On mettra de la nourriture en vrac dans des formes : le temps d’appuyer sur quelques boutons et l’imprimante 3 D produira un plat tout fini.  On salive déjà.

Le client pourra d’ailleurs venir avec sa clef USB contenant le modèle de ce qu’il veut. L’imprimante réalisera le tout. C’est une très bonne idée : on prendra la photo du plat d’un chef réputé, on apportera la chose et les ingrédients en vrac à l’imprimante du Mc Do du coin qui réalisera le plat.  Comment ne pas en rêver ?

Et encore, on n’en est qu’au début. Un jour le restaurateur achètera une seule côte de bœuf : le temps de glisser un peu de viande et de poudre d’os dans la machine et il pourra la photocopier en fonction du nombre de clients qui lui en passeront la commande. En fait dans cette époque tourmentée sur le plan religieux, la 3 D, c’est la version laïque de la multiplication des pains que l’on trouve en bonne place dans l’Evangile.

Bref, il ne faut pas se le cacher davantage : la vraie révolution de l’Imprimante 3 D qui s’annonce est celle des Chefs. Bientôt les meilleurs Chefs ne seront plus ceux qui aiment choisir et travailler des produits d’exception, à leur façon, artisanale ; ils feront place à de nouveaux Chefs qui maîtriseront moins leurs produits que les dernières technologies.

On imagine désormais le dialogue entre le fils et son père cuisinier :

  • Dis papa, tu m’apprendras tes recettes pour que je sois un aussi bon chef que toi ?
  • Non, mon fils…
  • Oh, pourquoi ?
  • Je veux que tu sois meilleur que moi. Je veux que tu sois un très grand Chef… Plus fort que Bocuse, Robuchon ou Ducasse…
  • Mais papa… Où alors vais-je apprendre mon métier de Chef ?
  • A la Silicon Valley, mon fils… A la Silicon Valley.

Martin Brem – Des cours de français au coaching orthographe et expression écrite, en passant par ses activités de « plume », d’écrivain ou de chroniqueur livres  : rien de ce qui concerne le plaisir des mots ne lui est totalement étranger…