Archives journalières : 01/06/2016

Nature sauvage, sublime cuisine

Au restaurant « Au vieux Couvent » à Rhinau, le Chef Alexis Albrecht et son papa Jean composent à quatre mains de belles mélodies culinaires autour des plantes sauvages et cultivées de notre belle région. En route pour un voyage coloré, savoureux et surprenant.

 

Tout a commencé il y a 40 ans avec Jean Albrecht, papa de notre Chef actuel. Alexis ne saurait dire exactement quand s’est opéré le passage de relais tant cela s’est fait naturellement au fil du temps. Jean n’est presque plus en cuisine, mais il y reste lié grâce à cette nature et ce jardin qu’il y amène. Si la cuisine est faite d’un maximum de produits locaux et de saison, privilégiant le goût, ce sont les herbes et les plantes qui s’invitent dans les plats du Vieux Couvent qui font sa réputation.

Les balades « Autour des plantes » vous emmènent à la découverte des végétaux comestibles alentours. Paré de son chapeau de paille, Jean Albrecht présente ses « 100 plantes à croquer » et guide les visiteurs, des bords de la Brunwasser au Canal d’Alsace, des prés et du jardin à l’assiette. A peine en route, un premier arrêt. Bien connue des promeneurs pour ce souvenir piquant qu’elle  laisse à ceux qui la côtoient de trop près, voici l’ortie. Si son goût est plutôt neutre, sa belle couleur verte rehaussera avec bonheur le ton d’une soupe. Un peu plus loin, l’égopode parfumera purée et potages de son goût de carotte et la pâquerette fera sa belle dans des salades ou jouera les bonbons après passage dans du sirop de sucre. Au fil de la promenade, des plantes souvent inconnues nous rappellent des goûts et des odeurs plutôt familiers : le silène enflé, c’est le petit pois,  le roseau, la réglisse et la pimprenelle, le concombre ou le doux parfum du melon. Jean Albrecht est intarissable sur les plantes sauvages. Saviez-vous que le serpolet, une plante de montagne, a été apporté ici par le Rhin ? Que les graines de carotte sauvage peuvent décorer vos bredeles ou que la mertensia maritima vous amènera en bord de mer grâce à sa saveur d’huitre ?

égopode

Egopode

Avant le retour, passage obligé par le jardin où Jean cultive des plantes plus classiques…ou pas. À côté de cette rose au parfum extraordinaire qui se retrouvera en cuisine dans une étonnante neige rose, les visiteurs tomberont sûrement sur des plantes thaïlandaises, italiennes ou péruviennes…qu’ils retrouveront en cuisine sous une forme ou une autre.

Pendant la balade, Jean Albrecht vous dit tout sur les plantes qui se mangent…ou pas

Pendant la balade, Jean Albrecht vous dit tout sur les plantes qui se mangent…ou pas !

Dans le Jardin de Jean Albrecht…comme une rhubarbe géante

Dans le Jardin de Jean Albrecht…comme une rhubarbe géante

Après ce bol d’air et de connaissances, il est temps de déguster les plats concoctés par le Chef et de retrouver dans les assiettes tout ce que les promeneurs ont humé, touché, voire goûté dans la nature. Pour commencer, les bretzels à la fleur de Mélilot et les ponponnettes au foie de canard et baerewecka accompagnent à merveille un crémant d’Alsace au ton joliment orangé de jus d’argouse. Puis, suit un menu comme un voyage extraordinaire entre trésors végétaux et cuisine de talent, juste incroyable. Un petit conseil : après le festival des desserts d’Alexis, gardez encore de la place pour quelques chocolats, aux plantes évidemment.

 

Le Restaurant

Table raffinée

 

red carpet dresses

Espuma d’égopode, Nem de Chevreuil et sirop de fleur de sureau

Espuma d’égopode, Nem de Chevreuil et sirop de fleur de sureau

Tartare de saumon et purée de pois chiche, valse d’herbes de notre culture et sauvages, méli-mélo de légumes

Tartare de saumon et purée de pois chiche, valse d’herbes de notre culture et sauvages, méli-mélo de légumes

Restaurant Au Vieux Couvent
Alexis et Evelyne Albrecht
6 rue des Chanoines
67860 Rhinau
03 88 74 61 15
http://www.auvieuxcouvent.fr
restaurant@vieuxcouvent.fr
https://www.facebook.com/pages/Restaurant-Au-vieux-couvent-Rhinau/144439715629946

Prochaines balades « Autour des plantes » pour soi ou à offrir : 5 et 19 juin, à 16h15, sur réservation