Zoom sur un Chef : Didier Roeckel & la Couronne à Scherwiller !

Didier & Christine Roeckel ont repris le restaurant La Couronne à Scherwiller en 1987 !

Ce magnifique corps de garde de la fin du XVII ème siècle avec son grand porche en grès rose, abrite des ambiances traditionnelles et … surprenantes !

couronne-didier-roeckel-chefs-alsace

La carte vous propose traditions & saveurs alsaciennes : le Backeoffe, la Choucroute Royale de la Couronne, les Lawerknepfle maison … sans oublier les tartes flambées qui contribuent largement à la réputation de l’établissement ! En effet, La Couronne abrite en ses murs, le Royaume des 7 Tartes Flambées

Didier Roeckel, Maître Restaurateur et membre des Chefs d’Alsace est toujours à la recherche de nouvelles idées, aussi bien gustatives que décoratives ! Ainsi, en 1996, il crée la Ries’Soupe ®, le principe de base était de créer un plat à base de Riesling, car Scherwiller est un haut lieu de ce cépage … Pari réussi, la Ries’Soupe ® est désormais une marque déposée, et est devenue un grand classique au fil des années ! (vous pouvez d’ailleurs passer commande directement sur le site de la Couronne).

couronne-ries-soupe

Enfin, La Couronne ne serait pas la Couronne sans son célèbre Chiotilus !
Lecteurs assidus de Jules Verne ou non, phonétiquement, vous trouverez sans doute une forte ressemblance avec le Nautilus de Vingt Mille Lieues sous les Mers … et pour cause !
Didier Roeckel et Denis Spielmann -métallier d’art- ont relevé le défi de créer des toilettes version « sous-marin » ! Un aquarium en guise de lave main, des entonnoirs qui remplacent les urinoirs … Bref, un petit coin qui vaut le détour !

couronne-chiotilus

Le Bar de la Couronne a récemment été entièrement refait , toujours avec « la patte » de Denis Spielmann … Vieux métaux, hublots, véritable arbre qui traverse le plafond … un endroit à découvrir sans tarder, où il fait bon étancher une petite soif ou combler une petite faim (ouvert tous les jours à partir de 10h).

Site internet : couronne.com
Page Facebook

Crédits photos : Journal de Julien Binz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.